Santé – Mieux être

CultureFOOD Bouger Manger

Une question très actuelle, véritable phénomène de société aujourd’hui, ou l’âge moyen de la population française est de 40 ans et ou plus du 1/3 de la population française à plus de 50 ans.

Pourquoi vivre vieux, si ce n’est pas pour vivre mieux, ne pas en « profiter », et dépendre des autres, de la société, de ses enfants… ?

Si l’espérance de vie en France, ne cesse de progresser (en 2010, 85,3% pour les femmes, 78,2% pour les hommes), l’Espérance de Vie Sans Incapacité est en chute depuis 2008.

 

Bouger entretient le corps

Pratiquer une activité physique régulière permet :

Santé et activité physique

Corrélation entre Santé et Activité Physique

La réponse à cette situation nous renvoie à l’évolution de nos sociétés et à la sédentarisation de la population. Dans l’espèce humaine, la dépense énergétique est corrélée à l’absence quasi complète de mouvements, avec une mobilité urbaine totalement passive, entraînant le déconditionnement des principales fonctions de l’organisme.

La première situation de sédentarité absolue se rencontre dans les nations développées où elle accompagne l’essor de l’obésité.

Santé et activité physiqueLa relation qui relie le risque sanitaire et l’intensité de l’activité physique ou sportive trace une courbe en U. D’un côté celui d’une activité aux frontières de la physiologie, de l’autre celui de l’inactivité totale et son cortège de maladies métaboliques, cancéreuses ou vasculaires.

Entre ces deux extrêmes, trop ou trop peu, la courbe passe par un minimum, qui définit un objectif :
un bénéfice optimal pour une intensité de pratique équilibrée.

Bouger aide à rester en forme

Bouger c’est aussi booster son moral pour mieux supporter le stress et certaines contrariétés. Il semblerait que l’activité physique ait un effet favorable sur l’anxiété et la dépression.

Bouger améliore aussi la qualité du sommeil : après s’être dépensé, on s’endort plus rapidement, on se réveille moins souvent la nuit et on augmente notre durée de sommeil.

Bouger préserve la santé

La pratique quotidienne d’une activité physique permet de diminuer le risque de développer certaines maladies (maladies cardio-vasculaires, hypertension artérielle, cancers, diabète de type 2, ostéoporose…). L’activité physique est aussi un moyen d’utiliser l’énergie consommée via les aliments ingérés : elle limite ainsi la prise de poids.